Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Séguié christian

Une ancienne masse vestige du passé

17 Janvier 2014 , Rédigé par Séguié christian Publié dans #Les outils d'autrefois

C'est la première fois que sur mon exposition de l'entre-fêtes, je montre une vieille masse.

Mais pas n'importe qu'elle masse, Par son vécu elle impressionne.

entre6masb.JPG

Mon cep de vigne vedette a même essayé la masse.

Un succès d'équillible, car le manche est tellement usé que je fais très attention.

Ce manche n'est pas forcement d'origine mais il montre aussi sont côté vécu et puis le manche tient bien à l'outil.

entre6mase.JPG En tout cas moi qui suis menuisier ébéniste, je n'aimerais pas la manipuler toute une journée.

entre6masa.JPGEt parfois pour mon exposition de l'entre-fêtes un escargot n'a pas eu peur de passer dessus.

entre6masc.JPG

Et puis un ami de la blogosphère m'a demandé la photo qui suit pour écrire un poème.

Voir le blog papier de verre  entre6masd.JPG

  La masse et la pierre

Des mines de fer

La masse est en fer

La pierre est de pierre

 

Et l’homme regarde

 

Au rougeoiement noir

Des travaux forcés

L’esclave harassé

Marteler sa pierre

De la masse en fer

Des mines de fer

 

 

Et l’homme regarde

 

A travers le temps

L’étincelle rouge

Et l’échauffement

Du fer de la pierre

Sinistres amants

  Des mines d’hier

 

Et l’homme regarde

 

L’histoire s’écrit

Sans force et sans cri

Dans l’atelier sombre

Où s’est fondue l’ombre

Du couple maudit

 

Cet homme regarde

 

Et ses yeux reflètent

L’or noir des outils

Le fer de la masse

La pierre de pierre

Ces frères ancêtres

Inventer le feu

Qui brise la glace

Des silences creux 

Et du temps qui passe !

 

Et si l’on oublie

Que lutta jadis

Contre la misère

Et le manque d’air

L’esclave sans nom

Ses deux bras en plomb

 

Ses deux bras en plomb

Soulevant la masse

Et frapper la pierre

Du matin au soir

 

Regardons par là

 

L’homme qui regarde

Ses yeux noirs brûlant

 

Au reflet des flammes

La masse et la pierre

Des mines de fer

La masse de fer

La pierre de pierre

L’éternel ouvrage

De l’esclave fier

Brisé par le camp.

 

 

Publié dans Poésie 2014 Quintus

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pastyme 19/01/2014 11:59


ça c'est de l'outil.....on voit qu'il a beaucoup servi et a inspiré un joli texte..


bonne journée

Séguié christian 20/01/2014 12:23



Beaucoup servi, il n'y a pas de doute possible


A bientôt



cts66 17/01/2014 23:42


Bonsoir Christian,agréable surprise , la rancontre du tabletier et du poéte ,félicitation à Thaddée pour son trés beau poéme qui nous raconte la vie de la masse qui porte les
marques du labeur.J'ai l'impression que l'outil  me parle .


Et quel symbole, la rencontre du bois du fer  de la pierre de l'Artisan et du poéte .


Un beau moment !


cts66  

Séguié christian 20/01/2014 12:22



ici cela montre bien que les talents peuvent être bon ensemble !


Tu as bien raison sur le symbole


A bientôt



Océanique 17/01/2014 23:18


Sous les mots du poète qui lui donne vie on la voit s'animer.


Merci pour tout objet en photos et en mots


Bises

Séguié christian 20/01/2014 12:21



C'est sur que tu as aimer les photos et le poème


A bientôt



erato 17/01/2014 22:51


Des photos magnifiques en harmonie avec ce très joli poème .Bon week end Christian

Séguié christian 20/01/2014 12:20



Alors c'est parfait


A bientôt



le coutographe 17/01/2014 22:48


superbe outil ancien qui a travaillé !!! belle découverte.


j'ai bien aimé ce poème également... et pour une fois j'ai lu !!

Séguié christian 20/01/2014 12:19



Tu as bien raison


Et puis si tu as lu c'est encore mieux


A bientôt



Thaddée 17/01/2014 19:28


Grrr... Overblog m'a effacé mon commentaire. Je recommence :


Je suis très touchée, Christian, que mon poème trouve sa vraie place parmi les somptueuses photos de cet outil qui parle si bien du passé. Cette masse est toujours aussi impressionnante, sauf
pour l'escargot qui se promène l'air de rien :-) J'espère que les soucis de santé dans ta famille ne sont pas trop graves et ça me fait très plaisir de savoir qu'Ichat et Dame Chachourite se
portent bien. Encore merci à toi Christian, bonne soirée, et je vais de ce pas découvrir ton autre article.

Séguié christian 20/01/2014 12:19



Mais non , enregistré mais pas encore en ligne cela arrive de temps en temps


A bientôt



Thaddée 17/01/2014 19:24


Je suis très touchée, Christian, que mon poème trouve sa vraie place parmi tes photos somptueuses de cet outil qui parle si bien du passé. Cette masse est toujours aussi impressionnante ... mais
pas pour l'escargot qui se promène l'air de rien :-) J'espère que les soucis de santé dans ta famille ne sont pas trop graves et ça me fait très plaisir que Ichat et la Chachourite se portent
bien. Merci encore à toi, bonne soirée, je vais voir ton autre article.

Séguié christian 20/01/2014 12:18



C'est sur que l'escargot n'a pas peur et puis je pense que l'article passera après sur mon blog photos


A bientôt