Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Séguié christian

Des planches à la porte

9 Novembre 2018 , Rédigé par Séguié christian Publié dans #Le travail du menuisier - ébéniste, #porte, #chêne

Faire une porte commence toujours de la même manière, des planches arrivent à l'atelier.

Deux planches de chêne pour le besoin de la porte.

Deux planches de chêne pour le besoin de la porte.

Pour le besoin de la porte il faut scier, dégauchir, raboter, refendre pour faire la base puis les baguettes demandées par les clients.

Les pièces de bois.

Les pièces de bois.

Pour cause de poids du bois très lourds, auquel il faut rajouter un escalier pas facile, le collage sera sur place ( ce ne sera pas en photos )

Puis ponçage, faire les rainures en haut à la défonceuse ...

A la défonceuse
A la défonceuse

A la défonceuse

Une goutte de colle.

Une goutte de colle.

A la ponçeuse à bande.

A la ponçeuse à bande.

Avant, il y avait cette porte, bien abîmée et surtout particulièrement mal réparée.

La porte d'entrée ancienne.

La porte d'entrée ancienne.

Première phase faite, la porte sans décoration est en place.

La porte sans décoration

La porte sans décoration

Retour à l'atelier avec la fabrication des baguettes.

D'un style pur ancien, les baguettes seront faites avec un air de renouveau.

Le rond central trop petit à faire, deviendra ovale et fracturé.

Les autres seront plus espacées.

Pour les petites pièces, elles sont d'environ 15 cm.

Pour les toutes petites.
Pour les toutes petites.
Pour les toutes petites.

Pour les toutes petites.

Pour les grandes
Pour les grandes

Pour les grandes

Voici le motif haut ou bas.

Voici le motif haut ou bas.

Le motif du milieu.

Le motif du milieu.

Le collage des baguettes sera plus compliqué que prévu, la faute étant que le client a déjà passé trois couches de lasure.

Chaque baguette sera collée par des tourbillons.

L'ovale sera à niveau de la serrure.

L'ovale sera à niveau de la serrure.

Collage et tourbillons en bois pour tenir.

Collage et tourbillons en bois pour tenir.

Collage.

Collage.

Voici la porte avec les baguettes collées.

Voici la porte avec les baguettes collées.

Voici la porte mise.

Voici la porte mise.

Comme on peut le découvrir, la porte est lasurée, et les baguettes non.

Mais ce n'est pas à moi que ce travail incombe.

Dernier point, la pose de baguettes sur le cadre. (moi je n'aime pas mais comme je le dis, je n'habite pas chez mes clients)

Et voilà la fin pour moi.

Et voilà la fin pour moi.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
comment dire... j'en reste comme 2 ronds de flan
Répondre
C
quel superbe travail, je suis super fan, elle est magnifique cette porte. bravo. celine
Répondre
V
beau travail, et ça fait plaisir de voir des portes en bois, il y a tant de plastique!!!! bisous Christian. cathy
Répondre
M
Il a du être ravis ton client
Répondre
S
De la belle matière première, et un gars qui sait travailler, et voilà un ouvrage de qualité!
Répondre
M
Pas facile de faire coïncider les goûts de chacun, mais l’essentiel est le bel ouvrage.
Répondre
C
Merci pour ces explications : c'est vraiment intéressant ! Belle porte ! @mitiés
Répondre
O
Bonjour d’Angers …
Waouh ! … C’est beau et c’est solide ! ...
Merci ! … Passe une bonne journée ... Amicalement ... ¢ℓαυ∂є …
Répondre
C
Bonsoir Christian,
Un bel ouvrage, mais c'est vrai, ls goût et les couleurs, c'est l'affaire de chacun.
Bonne fin de semaine
@mitiés
Répondre