Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Séguié christian

Du broussin à la loupe de bois

21 Juillet 2018 , Rédigé par Séguié christian Publié dans #Présentation, #bois, #pin, #loupe

Le Larousse nous donne la définition suivante au mot broussin : Excroissance apparaissant sur certains arbres (frêne, orme, érable, noyer…) à la suite de défauts de circulation de la sève. (Les broussins, appelés loupes en ébénisterie, y sont recherchés pour leur structure veinée et leur coloris.)

 

Tandis que Wikipédia nous dit : Un broussin, appelé aussi brogne, est un épicormique constitué d'un amas de bourgeons et de gourmands juxtaposés, pouvant former une grosse protubérance sur l'écorce. Un arbre couvert de broussins, ou arbre brogneux, est normalement déclassé en bois de charpente. (une grande bêtise)

Cette excroissance ligneuse apparait sur le tronc ou sur les branches de certains arbres : broussin d'érable, d'orme, de buis, loupe d'amboyne, etc.

Les broussins situés près du sol peuvent se transformer en racines mais ce sont aussi souvent des points d’entrée pour les insectes foreurs et autres parasites. Ils sont généralement provoqués par un obstacle à la circulation de la sève (ordinairement la gelée).

Alors on va parler ici d'un bois qui en fait aussi loin des dicos, il s'agira du pin. Et voici deux photos prises avec l'ONF

En bas de l'arbre.

En bas de l'arbre.

Un autre en haut

Un autre en haut

Excroissance de l'arbre pouvant être grande comme sur les photos d'en haut ou petit comme les deux que j'ai dans mon atelier.

La question souvent posée est l'excroissance est-il une maladie de l'arbre ? La réponse est pour moi non. L'arbre peut vivre longtemps avec.

Cette excroissance donne-t-il de la valeur à l'arbre, si dans le Larousse c'est oui, sur Wiki c'est non. Alors que la réponse est oui et non, je m'explique en ébénisterie ce sera une merveille, un bois d'une valeur immense, mais juste l'excroissance à de la valeur, l'arbre moins. Mais aussi certains le récupèrent en sciant l'excroissance.

Mais si on continue on va apprendre que le marché de la loupe est plutôt faux, la loupe dans le commerce est souvent un arbre avec une suite de petits noeuds, facile à faire petit bois à beaucoup de branches et le tour est fait. Une vraie loupe est un bois plus dur que l'arbre, c'est facile sur le pin, le sciage manuel est une folie tellement le bois est dur. (c'est aussi pour cette raison que les deux loupes présentées ici, resteront en exposition dans l'état et non en travailler)

Ensuite comme le montreront les photos, le bois fait un cercle, d'où le nom de la loupe : le cercle du bois qui n'est pas en bois debout mais bien en bois de long.

Un petit au sol.

Un petit au sol.

En premier un petit, le noir est un champignon du bois, il colore mais ne pourri pas le bois. Ultra dur comme bois de pin. En art le champignon n'est rarement un problème, bien au contraire sa venue est plus considérée comme un avantage artistique.

En menuiserie, le bleu du bois (un autre champignon bien plus connu) est plutôt gênant surtout si le client veut teinter le bois.

Sur les photos qui suivent, le rond de la loupe, c'est la signature de la loupe le cercle est parfait en regardant les veines du bois.

Un cercle parfait.
Un cercle parfait.

Un cercle parfait.

Maintenant le grand, très dur, le cercle est à la perfection, la loupe dans toute sa splendeur.

Mais juste avant gros plan sur l'écorce de l'excroissance du bois.

L'écorce du pin.
L'écorce du pin.

L'écorce du pin.

Une loupe, une excroissance du bois ou broussin vue de l'intérieur.

Une loupe, une excroissance du bois ou broussin vue de l'intérieur.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
Merci pour ce bel article très intéressant. Bon dimanche !
Répondre
M
Très intéressant ! Je ne regarderai plus les deformations des arbres du même oeil maintenant. Et une fois coupées, ces excroissances sont admirables à observer, les couleurs et les dessins du bois sont juste magnifiques.
Répondre
C
C'est vraiment intéressant : ça répond au questionnement de Victoria. Bonne semaine !
Répondre
R
oups mon message n'est pas passé, je parlais de la loupe d'orme que je connaissais, aux USA il y en a qui recherche ces particularités dans des arbres car c'est vendus très cher. j'avais vu çà dans un docu il y a quelques années.
Répondre
L
Je confirme, très recherché et très chère en vente
R
j'ai mis les doigts a l'envers, je voulais écrire Broussin bien sur.
Répondre
C
Bonsoir Christian,
C'est vrai, j'en vois sur les arbres, mais je ne savais pas ce que cela pouvait être, je pensais à une maladie ou une plaie de l'arbre.
Voilà qui éclaire ma lanterne, wiki, il ne faut pas trop s'y fier, tu peux corriger l'article si tu le veux.
Bonne soirée
@mitiés
Répondre
L
J'ai bien autres choses à faire
S
De nombreux arbres, dans les bois derrière chez moi, portent ces loupes; chênes et hêtres, mais je n'en ai jamais vu sur les pins!
Répondre
L
Et pourtant, j'en ai deux
G
coucou, merci pour ces explications
Répondre
L
C'est avec plaisir