Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Séguié christian

une pause papillon !

24 Juin 2016 , Rédigé par Séguié christian Publié dans #Les surprises du menuisier

Un papillon arrive par la porte ouverte, fatigué, il se pose sur ma main, puis je le pose délicatement sur les copeaux.

Le temps de prendre une pause, j'ai l'appareil photo, et voici que la pause commence, le papillon pose avant d'être remis dans la nature.

Il est vivant mais je pense pas pour très longtemps.

 

Dessine-moi l'effet papillon !

En mode peinture.

En mode peinture.

Premières photos pour le prendre là ou je l'ai posé.

C'est rare alors on fait les photos avec générosité soit en nombre.

Diaporama de 6 photos.

Papillon et copeaux.

Dans les copeaux.
Dans les copeaux.
Dans les copeaux.
Dans les copeaux.
Dans les copeaux.
Dans les copeaux.

Dans les copeaux.

Logique !

Dans ma main maintenant.

Dans ma main maintenant.

Direction la lumière !

Direction la lumière !

Dans la main.

Dans la main.

C'est l'effet papillon avec la porte devant moi ou derrière ma main.
C'est l'effet papillon avec la porte devant moi ou derrière ma main.
C'est l'effet papillon avec la porte devant moi ou derrière ma main.

C'est l'effet papillon avec la porte devant moi ou derrière ma main.

Au creu de ma main.
Au creu de ma main.
Au creu de ma main.

Au creu de ma main.

les dernières.
les dernières.

les dernières.

Ensuite direction la liberté, dans les hautes herbes bien vertes.

Et un peu de lecture en plus, liberté !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sirius 25/06/2016 08:13

C'est souvent que des papillons paraissant à bout de souffle s'égarent dans les maisons. Peut-être un peu comme ces vieillards qui fuguent de leurs maisons de retraite parce qu'ils n'ont plus toute leur tête?

lemenuisiart 26/08/2016 16:38

Tu en parles si bien.

covix 24/06/2016 18:13

Bonsoir,
Très sympa et l'effet papillon de la liberté devrait parcourir le monde.
Bonne fin de semaine
@mirié

lemenuisiart 26/08/2016 16:38

Très bien dit aussi.